Coaching Week 2015 - Pousser le client à penser et creuser au delà de l’évidence - 20 mai 2015

Coaching Week ICF, du 18 au 22 mai 2015

Atelier du 20 mai 2015 : «Coaches that challenge the client to think and dig beyond the obvious » (« Les coachs qui poussent le client à penser et creuser au delà de l’évidence »)

 

Organisé par l’antenne Île de France d’ICF France à l’occasion de la Coaching Week 2015, cet atelier recevait Dorothy Ewing, Directrice de la mobilité internationale chez Danone, pour un témoignage et des échanges passionnants sur la place du coaching dans sa pratique des ressources humaines.

 

 

Originaire de Nouvelle-Zélande, Dorothy Ewing a occupé des fonctions opérationnelles (marketing et vente) pendant 15 ans, dans l’univers masculin de l’ingénierie industrielle. A cette époque, et au contact d’un manager tourné vers l’humain, elle comprend l’importance du coaching. Décidée à « aider les autres », elle opère un tournant dans sa carrière en s’orientant vers les ressources humaines, fonction qu’elle a exercé dans différents pays (Europe du Nord, Amériques, Asie Pacifique), au sein de secteurs variés.

Aujourd’hui en poste chez Danone, Dorothy se définit comme une « spécialiste des talents ». Sa passion pour les relations humaines la place en position de « Coach interne », vers qui les équipes peuvent se tourner pour des sessions personnalisées. Toutefois, elle reconnait les limites de sa fonction (conflits d’intérêts) et de sa vision orientée « solution », et insiste sur l’atout fondamental que représente le travail en collaboration avec des coachs externes.

Au cours de sa carrière, Dorothy a du faire face à de nombreuses situations complexes : différences culturelles, fusions-acquisitions etc. Elle relate son expérience en Indonésie, où la culture très collective a tendance à éviter les conflits. Plutôt que de perdre du temps sur la « gestion du conflit », elle a organisé de nombreux workshops pour apprendre à poser des questions et entretenir une conversation difficile.

Le crédo de Dorothy Ewing : tout changement dans l’entreprise commence par un changement personnel. Grâce à l’accompagnement d’un coach, qu’elle a elle-même suivi pendant plusieurs années, les managers qu’elle recrute reçoivent les clés pour déverrouiller le potentiel de leurs collaborateurs et constituer des équipes performantes. La DRH internationale est intimement convaincue que tout changement positif pour l’individu profite à l’entreprise.

 

Qu’est ce qu’un bon coach ?

Selon Dorothy Ewing, le coach est « un agent du changement ». Un bon coach est une personne aux expériences de vie variées (pays, spécialités, fonctions…), qui se pose régulièrement des questions. Dorothy évoque notamment sa collaboration avec une coach australienne qu’elle juge exceptionnelle de part la richesse de son parcours et le fait qu’elle n’accepte les clients qu’après un échange au cours duquel elle évalue sa faculté à les accompagner ou non.

 

Comment choisir un coach ?

Ce qui est particulièrement important au yeux de Dorothy Ewing, c’est de réunir le bon coach et la bonne personne. Forte d’une riche expérience dans les ressources humaines, Dorothy possède aujourd’hui au réseau international de coachs. Elle recrute également en ligne, en discutant avec d’autres DRH, ou avec les coachs de son réseau, ou encore en se rendant à des meetings.

 

Comment est prise la décision de recourir à un coach au sein de l’entreprise ?

Pour Dorothy Ewing, toute décision d’accompagnement part d’un objectif business, définit en collaboration avec la personne concernée. Cette dernière peut ensuite librement y ajouter un objectif de développement personnel, directement en séance.

 

Avant de démarrer un coaching, Dorothy échange avec ses managers afin de cerner le besoin des équipes et le but à atteindre, les principaux cas étant les changements (positif ou négatif), la situation conflictuelle ou la personne en difficulté. Elle donne toujours le choix à une personne d’être coaché ou non, et reconnait investir beaucoup plus qu’auparavant sur les juniors, avenir de l’entreprise.

 

Comment mesurer les performances d’un coaching réalisé au sein d’une entreprise ?

S’il n’existe pas de mesure concrète des performances d’un accompagnement par un coach, Dorothy suit les performances en demandant de nombreux feedbacks à ses équipes, et en étant attentive au maintien des performances dans le temps suite au coaching.

Cette vision « de l’intérieur », partagée par une personne à l’expérience riche et variée qui travaille régulièrement avec des coachs, pose le coaching comme outil clé de la croissance de l’entreprise. Tourné vers l’individu, le coach offre la possibilité à chacun de découvrir son plein potentiel afin de le mettre en oeuvre au sein de l’organisation.

 

Hellen Hettinga, Isabelle Serru, Présidente, et Paul Hervé Vintrou et toute l’Equipe de ICF Paris Ile de France - Audrey Etner pour le comité communication

Partenaires ICF

CNJE
Les Compagnons de la Réinvention
Association Française de l'Accompagnement Professionnel Personalisé
PSF

Publicité Formations continues apportant des CCEU

Publicité ICF
Publicité ICF

Publicité Formations initiales ACTP / ACSTH

Please update your Flash Player to view content.
Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.