Claude ARRIBAS

Nous sommes né dans ce moment de transition entre l'ère industrielle et l'ère digitale. Ma mission est de faire ma part pour permettre au monde de réussir ce moment de transition. Humblement, permettre aux systèmes de rééquilibrer le capital humain et le capital économique. Permettre que le capital économique soit au service de l'humain. Permettre que relations et résultats soient unis.

Certification : MCC
Expérience en coaching Plus de 10 ans
Occitanie
34160 , SUSSARGUES (Mobilité : Internationale)

Compétences spécifiques

  • MCC

Méthodes :

  • Coaching Systémique

Langues :

Français, Espagnol

A propos de Claude ARRIBAS

Je suis coach MCC – Master Coach Certifié par l’ICF, et travaille depuis 2004 avec METASYSTEME. Je suis accrédité par Alain Cardon comme Formateur Metasysteme, en respectant à la fois la lignée systémique tracée par Alain Cardon et la déontologie ICF.

J’ai fondé Anse en 2003, Anse España en 2015, la communauté Anse-Metasysteme en 2016 et le programme MSV au format Campus Numérique «Mieux Se Vendre en tant que Coach » en 2013.

J’aime dire que le coaching c’est comme l’Amour, ça ne s’explique pas, ça se fait.

Le coaching systémique est un moyen pour permettre au système, qu’il soit individuel, d’équipe ou d’organisation, de penser autrement, d’agir autrement. Nous construisons nos habitudes et nos habitudes nous construisent, c’est au travers d’un espace, d’un creuset de création que le coach systémique permet à son client de changer son cadre de référence. Ainsi, se développent responsabilité, autonomie, liberté, altruisme en alliant humanité et performance.

Depuis 2010, j’anime sur Toulouse un groupe de supervision systémique de l’école METASYSTEME COACH ACADEMY. Chaque année une dizaine de coachs sont en supervision avec moi sur Toulouse.

Depuis septembre 2020, j'anime aussi un groupe de supervision Systémique en distanciel.

En 2019, j’ai démarré la première promotion de formation au coaching systémique Ecole Metasysteme sur Toulouse.

Entre les promotions de formation au coaching systémique sur Madrid, Chili, Toulouse, les promotions de formation pour des coachs systémiques internes, les groupes de supervisions sur Toulouse et Madrid, j’ai formé plus de 250 coachs à l’approche systémique de l’école Metasystème.

J’ai contribué au changement culturel du groupe Repsol en créant une culture interne du coaching grâce aux programmes METASYSTEME COACH ACADEMY. Chez Repsol, sur 5 ans, j’ai coaché plus d’une vingtaine de directions générales, et formé en 3 ans 44 coachs systémiques internes répartis en trois groupes sur Madrid et Amérique Latine (Pérou, Chili, Bolivie, Colombie, Equateur).

Que ce soient des entreprises plus modestes ou des grands groupes comme Airbus, KPMG, Orange, Peugeot, Veolia ou Repsol entre autres, j’ai coaché des dirigeants, des managers, des équipes de direction générale et aussi des équipes transversales.

En 2017, j’ai publié le livre : « La transformation des entreprises au service du XXIème siècle. La conscience systémique du local au global. ». Alain Cardon en a écrit la préface. Pour ce livre, je me suis inspiré de plus de 15 ans d’expérience d’accompagnant du développement des entreprises.

Culturellement, j’aime me définir ainsi « j’ai été fabriqué en France de parents espagnols ».

Ma vision sur le coaching Systémique et l’ère digital:

Avant le confinement et encore plus après, des anciens-nouveaux thèmes ressurgissent comme la confiance, la transparence, l’agilité, la gestion du temps, la délégation, l’autonomie, le contrôle, la motivation, l’engagement, le leadership, la prise de décision, la relation, la cohésion d’équipe, l’innovation, la conduite du changement, le changement culturel, la transformation culturelle et bien d’autres.

Tous, certainement, ayant pour point commun : l’amélioration de la performance et des relations.

Pour chacun de ces thèmes pris individuellement ou même ensemble: combien de millions d’heures et de millions d’euros ont été dépensés par les entreprises, par des personnes depuis des décennies ? Et pourtant ces mêmes thèmes sont remis à chaque fois sur le tapis et encore plus en période de crise.

Si nous n’avons pas encore trouvé la solution c’est que, certainement, la façon de faire n’est pas la bonne.

Peut-être que ces vrais sujets sont messagers d’un vrai problème de fond que nous n’avons pas encore posé.

C’est certainement une des raisons d’être du coaching : permettre de penser autrement, d’agir autrement pour l’amélioration de la performance et des relations.

Le coaching est apparu au milieu des années 1990, c’est-à-dire au même moment de la naissance d’internet donc de l’ère digitale. C’est un métier, une profession issue de l’ère digitale, c’est donc un métier imprégné de la culture digitale.

Si l’ère industrielle nous a permis plus de paix, plus de confort, il est facile aujourd’hui de constater qu’elle est à bout de souffle. Ses excès de contrôle, de procédure, de hiérarchisation, en font un système qui se paralyse, qui crée des maladies, une mondialisation exacerbée mais aussi qui crée un ultra capitalisme, un système où le capital humain est au service du capital économique alors que cela devrait être le contraire.

A travers un regard systémique où le hasard n’existe pas (ou alors il fait bien les choses), on constate que si l’ère digitale est née c’est pour quelque chose et si un métier comme le coaching naît à ce moment-là, c’est justement pour permettre de réussir ce moment de transition entre l’ère industrielle et l’ère digitale.

Le coaching est le seul métier au monde qui ne donne pas de solution.

Si le coaching agit à travers la parité, la délégation, la posture basse sans intention, l’humilité, l’incertitude, le complexe, la confiance, la responsabilité, l’autonomie, alors c’est une philosophie, une posture, et non un concept ou une méthode ou une procédure. Son enseignement pédagogique sera aussi issu de cette philosophie, cette posture.
En lire plus ▼

Formations & Certifications

Formation :

1
Ecole Metasystme